Bronchiolite et piscine - kines24
Version imprimable de cet article Version imprimable

Bronchiolite et piscine

jeudi 19 août 2010

Articles publié dans le Journal International de Médecine

Une étude belge publiée dans European Respiratory Journal indique que les bébés nageurs ont un risque accru de contracter une bronchiolite. Le chlore présent dans les piscines favoriserait, en effet, l’apparition de problèmes respiratoires chez les tout-petits, dont les poumons sont encore fragiles. De plus, la fréquentation assidue des activités bébés-nageurs expose ces derniers à la chloramine, un mélange produit par l’action du chlore sur les matières organiques laissées par les baigneurs, comme l’urine, la sueur et la salive. Ces composés chimiques sont là‚ encore très irritants pour les poumons immatures des bébés : " le poumon se développe jusque vers 6-7 ans : c’est pendant cette période de vulnérabilité que l’exposition à la chloramine peut être maximale"† soulignent les auteurs. Selon l’étude, les enfants de moins de deux ans ayant fréquenté des piscines chlorées, qu’elles soient couvertes ou en plein air, sont 1,7 fois plus nombreux à avoir développé une bronchiolite. Plus le temps passé en piscine est long, plus le risque est élevé. Faut-il pour autant renoncer à l’activité des bébés nageurs, réputée pour stimuler les jeunes enfants et les familiariser avec l’eau ? Le Pr Bernard, principal auteur de cette étude, recommande aux parents de prêter attention à l’odeur qui se dégage des piscines. Si le chlore est perceptible dès l’entrée à la piscine, il faut faire preuve de méfiance.


Documents joints

Article du 22 juillet 2010
Article du 22 juillet 2010
Article du 16 août 2010
Article du 16 août 2010

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2020

>>

<<

Février

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728291
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois